Logo Amada

picto picto picto
Du 24 mai 2019 au 26 mai 2019

Raid Louzero - France 2019

A partir de 350 €

Particularités du Raid :

Limité à 50 véhicules

BIVOUAC Possibilité d’arriver la veille

Il faut dire que pour AMADA, le bivouac reste très important et s’inscrit dans le cadre du raid ou de la randonnée.

Et nous vous promettons un beau bivouac pour un retour à la nature, la vraie !

Cela sera la pièce maitresse de ce week-end avec 3 boucles au départ de ce lieu magique.

Vous retrouverez des camions aménagés, des 4x4 avec des cellules, avec des toits relevables.

Les motards et les quaders pourront venir avec leur camping cars.

Nous allons donc vous surprendre !!!!!!!!!!!

Mais nous avons pensé aussi à ceux qui n’ont pas envie de camper; une liste d’hôtels, de gites est à votre disposition sur notre site.

 

Devant le succès remporté en 2018, nous mettons en place deux dates pour 2019. Pour le 1er rendez-vous, c'est un week-end "normal" , et pour le second c’est du week end de l’ascension. Vous aurez  une journée pour rentrer tranquillement.

Car c’est un week-end différent qu’AMADA propose, avec cette randonnée à la fois « sportive et touristique »... L’occasion d’un grand week-end en famille. Le programme inclut en effet des possibilités de visites, des dégustations de produits régionaux, mais aussi de beaux passages techniques pour conjuguer loisir et franchissement...

Un dépaysement parfait !

Le département de la Lozère, situé dans le sud de la France, dans la région Occitanie - Pyrénées - Méditerranée (anciennement appelée : Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées), est un mélange de sensations pures et de détente en pleine nature à travers des paysages riches et variés. Vertes au Nord, l'Aubrac et la Margeride sont d'anciennes terres volcaniques riches d'une faune et d'une flore préservées. Ocres au Sud, les Causses et Cévennes classés au patrimoine mondial de l'UNESCO vous régaleront de panorama impressionnant°. Les nombreux cours d'eau sculptant les Gorges du Tarn, de la Jonte et de la Vallée du Lot raviront tous les amoureux de la nature.

Ponctués de pittoresques villages et hameaux, l'Aubrac, la Margeride, les gorges du Tarn, et les Causses, sont autant de grands espaces sauvages et authentiques à parcourir, le long des innombrables chemins et sentiers qu'offre la Lozère.

 

< >
J 1 Vendredi 24 mai
Les Causses : le désert français

Les Grands Causses sont une appellation relativement récente pour désigner un ensemble de hauts plateaux calcaires, de vallées et de gorges constituant une partie sud du Massif central. Ils s'élèvent de 700 à 1 200 m d'altitude et font partie de l'étage montagnard et plus précisément, de la moyenne montagne. C’est sur les Causses qu’on élève les brebis donnant du lait pour le fromage de Roquefort. En été les troupeaux sont parqués et souvent gardés par des chiens patous. Il convient de rouler au pas lorsque l’on rencontre ces troupeaux. Le fameux Larzac et le Causse Noir s’étendent sur le département de l’Aveyron tandis que le Causse Méjan et le Causse de Sauveterre font partie de la Lozère. Ces deux derniers sont traversés par le Tarn et la Jonte et leurs fameuses gorges. Le Massegros est un gros bourg caractéristique du Causse. La Canourgue et Sainte-Enimie sont des villages médiévaux qui méritent le détour tout comme Chanac sur la vallée du Lot. Les déjeuners se dérouleront dans les villages traversés. Le repas du soir sera servi dans une ferme auberge ; à 4 kms par les pistes du bivouac. Possibilité de louer une chambre d’hôtes à la ferme auberge.

J 2 Samedi 25 mai
La Margeride : la nature sauvage

La limite occidentale de la Margeride avec les monts du Cantal et de l'Aubrac peut être placée sur la Truyère. La limite orientale est matérialisée par les gorges de l’Allier et le massif du Devès. Au sud, c'est la vallée du Lot qui sépare la Margeride du mont Lozère (Cévennes), puis de la région des grands Causses. Le point culminant est le truc de Fortunio à 1 552 mètres. Depuis Marvejols, on chemine le long de la vallée du Lot et sur les hauteurs jusqu’aux environs de Mende avant de remonter vers le nord au coeur de la Margeride vers Langogne et le lac de Naussac. De grandes pistes permettent de traverser d’immenses forêts de pins à une altitude qui passe rarement sous les 1400m. Le parc à loups du Gévaudan à Sainte-Lucie tout comme la réserve de bisons d’Europe à Saint-Urcise sont des sites touristiques incontournables. Il ne faut pas manquer non plus le lac de Charpal, le truc de Fortunio et les bords de la Truyère. Les déjeuners se dérouleront dans les villages traversés. Le repas du soir sera servi dans une ferme auberge ; à 2 kms par la route du bivouac. Possibilité de louer une chambre d’hôtes à la ferme auberge.

J 3 Dimanche 26 mai
L’Aubrac : Le royaume des vaches maquillées

La région de l'Aubrac ou monts d'Aubrac ou aussi plateau de l'Aubrac est une zone située à cheval sur les départements de la Lozère, du Cantal et de l'Aveyron. Elle est délimitée au sud par le Lot, au nord par la Truyère et à l'est par la Colagne. Le massif culmine au sud à 1 469 m au signal de Mailhebiau. C'est un massif volcanique relativement ancien par rapport aux volcans de la chaîne des Puys. Il prend la forme d'une échine basaltique allongée (30 km de long), de direction nord-ouest/sud-est, surmontant un socle granitique. En été il n’est pas envisageable d’aller au coeur de l’Aubrac car il y a des troupeaux en pâture. Les vaches de race Aubrac reconnaissables à leurs yeux maquillés envahissent les pâtures. Le tracé se déroulera sur les contreforts de l’Aubrac, côté Lozérien avec quelques zones de franchissement. Les villages traversés ou approchés sont : Saint Laurent de Muret, Alteyrac, Pratbinals, le Col de Bonnecombe, la croix du Loup, Les Salces, Saint-Germain-du-Teil. Les déjeuners se dérouleront dans les villages traversés